David Goerne, chef allemand de 40 ans, a décroché sa première étoile au Guide Michelin. Il est le premier Allemand à obtenir une étoile en France. Né à Hambourg, passé par les grandes maisons en Allemagne, en Angleterre ou au Maroc, le jeune chef étoilé est un peu à part. Il a ouvert son restaurant « G a » G grand a petit (j'ai grand appétit !) il y a six ans dans le manoir de ses parents, le Manoir de Rétival à Caudebec-en-Caux.
« C'est plus une table d'hôte dans une atmosphère familiale. Seize couverts sont dressés dans la cuisine et seize dans le salon. Je sers moi-même les clients et présente les plats et vins. J'aime cet échange. »
La cuisine ressemble presque à celle d'un particulier... épicurien avec son piano rouge et sa barre en cuivre, ses casseroles en cuivre, sa table de dressage, ses étagères, meubles peints, ses tomettes en terre cuite. On s'installe à une grande table en chêne brut ou à de petites tables rondes.
 

David Goerne cuisinera les 28, 29 et 30 mai 2019.

 
Sébastien Chambru est à peine âgé de vingt ans lorsqu'il remporte le premier prix du concours des jeunes espoirs bourguignons. Il peut ainsi accéder très rapidement aux cuisines des plus grands. Issu de la tradition culinaire lyonnaise, il s’est formé chez Paul Bocuse avant d'intégrer l'équipe de Stéphane Gaborieau à la Villa Florentine. En 2007, il devient Meilleur ouvrier de France et reprend à 34 ans les rènes du prestigieux restaurant le Moulin de Mougins. En 2013, il revient sur sa terre natale et ouvre son premier restaurant qui sera récompensé d'une étoile au Guide Michelin L'Ô des vignes à Fuissé.
 

Sébastien Chambru cuisinera les 28 et 29 mai 2019.

 
Et l'Italie ? Elle est là !
L'autre nation culinaire est représentée par Daniel Facen. Issu d'une des meilleures écoles hôtelières de la Péninsule, cet originaire du Trentin (Castello Tesino), parti du "bas de l'échelle" (les pizzerias, les clubs, ...) a vu sa vie changée par la rencontre d'un pape de la cuisine, le grand Harold Mac Gee.
Associé en 1998 avec Tallarini, un grand producteur de vins et après de multiples concours remportés, il gagne son étoile au Michelin en 2009.
Le credo de sa cuisine, qu'il exerce à l'Anteprima (Chiuduno, près de Bergame) ? Les matières premières, essentielles à ses yeux, la touche locale (La Lombardie et le Trentin), le tout sous la palette de l'innovation, caractéristique des tous grands. Le poisson, les pâtes, les épices : ses référents essentiels ! A vos papilles !!!
 

Daniel Facen cuisinera les 30 et 31 mai 2019.

 
Takashi Kinoshita fait ses premières armes au restaurant Bizen, de Minoru Adachi, Tokyo.
Arrive en France en 2002 dans la capitale de la Bourgogne au restaurant Le Pré au Clerc (Chef Jean Pierre Billoux **). Après un passage dans les Cuisines du Palais de l’Elysée, il affine ses techniques et développe sa palette de saveurs au restaurant Le Moulin à Huile (Chef Robert Bardot M.O.F. **) à Vaison-la-Romaine.
Parallèlement, il participe à de nombreux concours :
2010 : Lauréat de l’Académie culinaire de France « Goût – Avenir – Tradition » à Meaux
2014 : Finaliste des « Toque d’Or 2014 Académie National de Cuisine »
2015 : Demi-finaliste Meilleur Ouvrier de France
Il arrive au Château de Courban en 2015.
2016 : élu Grande Table par le groupe Alain Ducasse
2017 : élu Jeune Talent Guide Gault & Millau et élu Grande Table de l’Année de la Région Bourgogne Franche Comté
2018 : 1ère Etoile au Guide Michelin
2019 : Disciple d'Escoffier.
 

Takashi Kinoshita cuisinera le 31 mai 2019.

 
David Ibarboure, né le 20 mai 1985, David Ibarboure passe son enfance dans les cuisines de La Table des Frères Ibarboure tenu par son père et son oncle, où il se découvre une véritable passion pour la cuisine. Des années plus tard, il reprendra, avec son père, Briketenia. Entre temps, David a obtenu son diplôme au Lycée hôtelier de Biarritz, puis a mis son talent auprès de nombreux restaurants étoilés. Passé par l’Oasis des frères Raimbault, Courchevel, Orlando pour le groupe Paul Bocuse et 5 années au côté de Pierre Gagnaire à Londres et Hong Kong, il a su imposer sa pâte culinaire qui lui permet aujourd’hui, du haut de ses 30 ans, de s’inscrire dans la lignée des grands chefs. C’est donc en 2008, que David reprend les cuisines de Briketenia, l’ancienne maison familiale. La cuisine évolue  tout en conservant son âme Basque. David obtient en 2010 une étoile au guide Michelin. En 2014, il modernise l’hôtel et créé le Briket’Bistro un lieu où il met à l’honneur les produits  et vins de leur terroir. En 2015, il est intronisé maître cuisinier de France et s’exporte en créant Briketenia à Hong Kong.
 

David Ibarboure cuisinera le 1 juin 2019.

 
Fabian Feldmann, bavarois de Nuremberg, sarrois par sa mère, native de St Ingbert, basque grâce à son épouse Sarah, a fréquenté de bien jolies maisons multi-étoilées comme le Im Schiffchen de Jean-Claude Bourgueil à Dusseldorf, les Trama à Puymirol, l'Oasis à la Napoule, avant de posséder sa table (étoilée elle aussi) en Allemagne, puis de gagner Biarritz, via Albert, cette institution débonnaire du port.
Au fil des rencontres et des amitiés, l'Impertinent voit le jour en Avril 2012 dans le sympathique quartier Saint-Charles de Biarritz et dix mois plus tard le Guide Michelin décerne une étoile au restaurant  l'Impertinent.
Fabian Feldmann voit ainsi son travail récompensé à nouveau, la passion et l'amour de la cuisine ne connaissant pas de frontières.
 

Fabian Feldmann cuisinera le 1 juin 2019.